Nulle science n’est comparable à celle qu’acquiert celui qui dans sa vie étudie le caractère de Dieu. Ceux qui deviennent disciples du Christ se rendent compte qu’il en résulte de nouvelles motivations, de nouvelles pensées et de nouvelles lignes d’action. Les inclinations et les passions doivent être placées sous le contrôle du Saint Esprit. C’est une lutte incessante de ce côté-ci de l’éternité. Mais si nous avons à mener des combats permanents, nous avons aussi de précieuses victoires à remporter. Or, la victoire sur le moi et sur le péché a plus de valeur que l’esprit humain ne saurait l’apprécier. — Counsels to Parents, Teachers, and Students, 20 (1913).